Blog

4 octobre 2022

Calendrier de l’avent de bières 2022

Tous les ans, la plus belle de toutes les fêtes se fait attendre : Noël.

De nos jours, le calendrier de l’Avent fait partie de Noël comme le houblon à la bière.

L’idée est simple : il s’agit de décompter les jours de décembre pour se préparer au jour de Noël.

Cette tradition, adoptée par les luthériens allemands au XIXe siècle pour marquer les jours précédant Noël, est devenue une partie intégrante de la culture populaire et n’est donc plus trop liée à ses origines religieuses.

Il existe aujourd’hui de nombreux types de calendriers de l’avent, remplis de sucreries, de jouets et pourquoi de bières.

Chaque année, Smartbeer développe un nouveau calendrier de l’avent de la bière qui présente ce que la Suisse a de mieux à offrir en matière de bière artisanale.

Sur plus de 1000 brasseries en Suisse, nous en avons sélectionné 15 pour proposer  24 bières de choix, 100% indépendantes et locales.

Une expérience de dégustation dans un design unique, accompagnée d’informations quotidiennes sur la brasserie, la philosophie de la bière et la recette, directement dans ta boîte mail chaque jour de l’avent.

Pour qu’il y en ait pour tous les goûts, tu peux personnaliser ton calendrier de l’Avent et laisser de côté les IPA ou les bières brunes si ces dernières ne sont pas à ton goût.

Mais si tu es plus aventureux, nous te recommandons le calendrier de l’avent à bière Mix, qui contient la plus grande variété de bières différentes.

Smartbeer s’est toujours engagé à soutenir les producteurs locaux et le savoir-faire artisanal. Nous travaillons exclusivement avec des petits brasseurs 100% indépendants et nous nous efforçons d’utiliser des emballages fabriqués en Suisse, réalisé dans des ateliers protégés qui correspondent à nos valeurs sociales et environnementales.

Les calendriers de bières de l’Avent sont également livrés dans un carton renforcé par la Poste suisse, sous le label « pro clima », avec une compensation du CO2.

Spoiler Alert : Quelles bières t’attendent dans l’édition 2022 du calendrier de l’avent de la bière ? Nous ne voulons pas gâcher la surprise, mais nous avons peut-être laissé un ou deux indices sur notre page de présentation 😉

Lire la suite
26 août 2022

La Gose, la bière allemande hors norme

Pour les amateurs et amatrices de bière, la découverte de la Gose sera une expérience rare. Prononcée “Gôzeuh”, il s’agit ici d’une bière vraiment unique qui nous vient d’Allemagne. Salée et acidulée, avec une pointe d’épice, elle agrémente le large éventail de styles déjà connus.

La Gose est apparue dans la ville de Goslar, en Basse-Saxe, et son nom est celui d’un ruisseau qui passe dans le village, endroit où la recette a été préparée.  À partir de 1824, la Gose a officiellement été brassée dans la ville de Leipzig, au nord-ouest du Land de Saxe. Bien qu’elle ait failli disparaitre au cours de la seconde guerre mondiale, à la suite de la destruction des brasseries, en 1980 la Gose devient une spécialité typique de la ville de Leipzig.

Elle se distingue des autres bières allemandes par ses caractéristiques fascinantes et son processus de fabrication. En effet, sa recette surprenante contient du malt de blé, de la coriandre et du sel ! Surprenant, non ? Et ce n’est pas tout… pour une vraie de vraie, il faut passer par deux fermentations, classique et bactérienne, pour l’apport en acide lactique qui lui est propre. Mais pourquoi du sel ? À l’origine, la région de Goslar était spécialisée dans la récolte de sel, l’eau utilisée pour la recette originale était déjà salée. La Gose est donc une bière pleine de douceur et d’acidité minérale à la fois.

Malgré la tendance des bières acides, la Gose est encore peu brassée en Suisse. Pourtant, nous en avons dénichées et avons eu le plaisir d’en déguster. Parmi nos préférées il y a la Gurlette, aux notes de fruits à pépins et d’agrumes, préparée par la brasserie du Dzô et la Gose framboise, de couleur rose, de la brasserie Traquenard.

Il existe un grand nombre de bières Gose qui se déclinent sous différents types. Vous pourrez alors la retrouver couplée à une Indian Pale Ale, par exemple, pour équilibrer son acidité grâce à l’apport de houblon de l’IPA traditionnelle. Et sinon pourquoi ne pas partir sur une Gose Ale ?

Méconnue, la Gose fait partie des bières artisanales à découvrir cet été, parfaite pour les chaudes journées estivales. Légère c’est une bière de soif rafraichissante.

Découvrez chaque mois une nouvelle brasserie artisanale suisse avec l’abonnement de bière SmartBeer À offrir ou à s’offrir, l’abonnement c’est surtout l’occasion de faire de nouvelles découvertes grâce à nos box et packs, mais aussi un moyen ultra pratique d’être livré directement de la brasserie à votre porte.

 

Biere_gose

 

Lire la suite
Jubilé SmartBeer
29 juin 2022

10 ans à découvrir les brasseries artisanales suisses! 

Le service de découverte des bières artisanales suisses SmartBeer souffle ses 10 bougies. Dix ans à parcourir la Suisse en présentant chaque mois une nouvelle brasserie avec une dégustation livrée à domicile. Une occasion de marquer le coup et de faire une rétrospective sur un marché brassicole en pleine expansion.

En juin 2012, SmartBeer envoie ses premières bières à ses abonnés. Une start-up lancée alors par deux étudiants, Lucien et Léon, dans le but de promouvoir les petits producteurs locaux. “En y repensant, nous nous sommes lancés sans vraiment connaître le domaine brassicole, nous cherchions tous deux de meilleures bières que la pression standard. À l’époque, nous étions frustrés, car, lorsqu’on commandait une bière spéciale au restaurant, on nous regardait de travers”, explique Lucien. La mode des Craft Beer n’était pas encore arrivée, mais nous nous rendions compte que de plus en plus de microbrasseries se lançaient. “Nous sentions que quelque chose bougeait et nous nous demandions comment favoriser la découverte de ces petits producteurs », se souvient Léon.

Quelques mois après le lancement, les clients s’étendent au-delà du cercle d’amis et passent de quelques dizaines à quelques centaines. Un engouement pour ce service qui va de pair avec la mode des Craft Beer. “En 2012 lorsque nous nous sommes lancés, nous parlions de 300 brasseries en Suisse alors qu’aujourd’hui on en décompte plus de 1’200 ! Une tendance qui se ressent également auprès des consommateurs. En dix ans, on sent que les papilles suisses se sont développées et que les exigences en termes de style, goût et saveur des bières sont montées de plusieurs niveaux”, ajoute Lucien.

Un projet qui se veut également fédérateur pour faire tomber le “Röstigraben”. Avec un fondateur vaudois et l’autre zurichois, l’entreprise à à cœur de représenter la diversité brassicole suisse. “Entre Suisse romande et alémanique, les différences se ressentent également dans la culture brassicole. Si les producteurs et consommateurs suisses alémaniques préfèrent plutôt les mousses issues de recettes traditionnelles allemandes ou tchèques, les romands sont eux plus influencés par la culture anglo-saxonne ou belge. Cependant il ne faut pas faire de généralité, et le développement de la culture “Craft” est maintenant très influencée par les États-Unis, avec les iconiques IPA et une tendance naissante pour les Sour (bières acides) », commente Léon.

Après une période de Covid qui a accéléré la croissance de l’entreprise. Les deux entrepreneurs cherchent dorénavant à développer de nouveaux produits, toujours dans le but de promouvoir de petits producteurs locaux. “Si la Suisse représente un marché relativement petit pour des services de box tel que le nôtre, nous cherchons maintenant à étendre notre concept sur d’autres produits qui gagnent à être connus.” Selon Lucien, avant d’ajouter: “Réjouissez-vous pour cet automne.”

Pour célébrer ses 10 ans, SmartBeer propose un coffret de dégustation unique regroupant six bières de trois brasseries, une romande, une suisse-alémanique et une tessinoise avec chacune deux bières exclusives dont une pour une dégustation à l’aveugle via un jeu quiz à faire entre amis pour tester ses connaissances et s’initier à la dégustation. Puis une deuxième réalisée en collaboration entre SmartBeer et chaque brasserie avec selon des recettes spéciales et créatives pour faire honneur à la culture brassicole Suisse. Santé!

 

Jubilé SmartBeer

Lire la suite
5 mai 2022

La bière Session est légère… mais non dépourvue de caractère !

Vous y avez probablement déjà gouté, mais ce n’est pas pour autant que vous pourrez demander « une choppe de Session » au bar cet été ! En effet, derrière son nom, on ne retrouve pas un type de bière à proprement parler.

La Session est toujours associée à un autre type de bière. C’est le cas quand on parle de « session IPA » ou encore de « session Pale Ale ». Sous l’appellation Session on peut regrouper l’ensemble des bières artisanales, ou craft beers. Elles sont faciles à boire et parfaite pour varier les dégustations, car leur caractéristique première est d’être légères  en alcool (généralement moins de 5%).

Un faible taux d’alcool mais sans compromis sur le goût ! On y trouve cet équilibre parfait entre malt et houblon (sans que l’un ne domine l’autre) et les arômes fruités des houblons : la bière de type Session n’est pas dépourvue de caractère ! Très rafraîchissante, la session propose toutes les saveurs de la bière, l’ivresse en moins, ou plutôt diminuée !

SmartBeer a ses favorites : dans l’équipe, Lucien apprécie particulièrement la Session IPA de Kitchen Brew (Bâle), avec sa saveur extrêmement fruitée et épicée. Il y a aussi la David Hasselhop Session de Bachweg Brewing (Zug), légère et merveilleusement houblonnée, elle est la session privilégiée de Léon.

La bière Session est une boisson idéale pendant la période estivale et les grosses chaleurs. Alors, que vous preniez une pause au milieu de vos travaux ou que vous soyez en soirée barbecue, une dégustation facile et variée. Cette catégorie de bière offre tous les arômes et bénéficient des mêmes procédés de brassage que leur recette sœur ou mère, comme par exemple le houblonnage à froid.

Dans notre bière box, nous avons à cœur de présenter des sessions et souvent de pair avec la recette version standard. Il est toujours intéressant de comparer les deux 😉

Attention toutefois à ne pas confondre avec la Saison ! Certes, les deux présentent des points en commun (ultra rafraîchissantes, désaltérantes), malgré tout, la Saison constitue un type de bière à part entière. On trouve même des Session Saison 😉… pardon si on vous a perdu(e) mais c’est vous dire comme la Session plaît ! Prêt(e) pour une petite Session ?

 

 

Lire la suite
accord_mets_bière
18 mars 2022

Accords mets et bière

La France est un pays de vignobles, on consomme généralement du vin pendant les repas, alors que la bière est plutôt réservée à l’apéritif. Pourtant, la gamme d’arôme que peuvent offrir les différents types de bières peut admirablement s’accorder avec la plupart des plats. Toutefois, pour créer des accords harmonieux, il faudra respecter quelques règles.

Les règles d’un accord parfait mets bière

  • Respecter l’équilibre de l’intensité gustative, un plat léger avec une bière légère et un plat au goût prononcé avec les bières fortes.
  • Respecter une progression des saveurs, les bières légères seront servies avant les bières puissantes.
  • Respecter l’équilibre des plats en harmonisant l’acidité, l’amertume et la douceur du plat avec celui de la bière.
  • Cherchez des points communs ou des oppositions entre la bière et le plat qu’elle accompagnera.
  • Tenez compte de la saisonnalité de vos produits, les bières légères sont plus adaptées aux saisons chaudes, alors que les bières riches plus seront mieux appréciées pendant les saisons froides.

Créer un accord harmonieux

Pour accorder correctement un plat et une bière, on peut se référer aux accords traditionnels :

  • Le poisson sera généralement servi avec une bière blanche.
  • Les volailles seront servies avec une bière blonde.
  • Les grillades seront servies avec une bière rousse.
  • Le porc mariné ou grillé sera servi avec une bière brune.
  • Les gibiers seront servis avec une bière noire.

Il est aussi possible de construire un accord en s’intéressant à la saveur prédominante de chaque plat. Voici les accords qui peuvent fonctionner :

  • Avec un plat aigre, on servira plutôt une bière aigre ou douce.
  • Avec un plat amer, on servira préférentiellement une bière douce.
  • Avec un plat salé, on servira notamment une bière amère ou douce.
  • Avec un plat doux, on servira une bière douce ou une bière amère.

 

accord_mets_bière

Lire la suite
Houblonnage_biere
18 février 2022

Le houblonnage à cru (dry hopping)

Houblonnage, en voilà un mot barbare ! C’est pourtant l’étape de fabrication de la bière qui devrait vous intéresser le plus, car elle concerne directement… vos papilles gustatives. C’est en effet le houblonnage qui donne le subtil mélange de parfums et de saveurs qui donne sa personnalité à chaque bière.

Au fait, comment fait-on de la bière ?

Pour comprendre l’art du houblonnage et en particulier le houblonnage à cru, il faut se souvenir des principales étapes de la fabrication de la bière.

Le maltage

Le maltage consiste à tremper puis à laisser germer les grains d’orge jusqu’à ce qu’ils produisent certaines enzymes, comme l’amylase, qui seront indispensables pour la transformation de l’amidon en sucres simples. L’orge germé, ou « malt vert » est ensuite séché au four puis débarrassé de ses radicelles.

Le brassage

Le brassage permet de transformer les sucres complexes (amidon) en sucres simples fermentescibles grâce à l’action des enzymes du malt activées par chauffage. Le malt est concassé et hydraté pour former un mélange appelé « maische » qui est chauffé selon différentes techniques. Ensuite on le filtre en le percolant avec de l’eau chaude (comme pour le café) pour obtenir le « moût primitif ».

Le houblonnage

Après le brassage, le moût est porté à ébullition pour se débarrasser des enzymes désormais inutiles. C’est en général le moment du houblonnage, qui consiste à incorporer du houblon et parfois des épices. Le houblonnage peut aussi se faire plus tôt, pendant le brassage, ou plus tard, pendant la fermentation.

La fermentation

Sans fermentation, pas d’alcool. On ajoute des levures et… on attend. La fermentation principale, à une température de 18° à 26°, prend de 3 à 10 jours. Puis intervient une fermentation secondaire qui varie en température et en durée selon le type de levure et de bière.

Houblonnage_biere

Le houblonnageà cru : moins d’amertume, plus d’arômes

Nous y voilà ! La particularité du houblonnageà cru, c’est qu’on le réalise non pas pendant la phase d’ébullition du moût, comme c’est généralement le cas, mais plus tard, pendant la fermentation elle-même, et souvent la fermentation secondaire. Le houblonnage s’effectue donc à température beaucoup plus basse : entre 5° et 14° (fermentation basse) ou entre 15° et 20° fermentation haute.

L’intérêt ? On donne bien sûr à la bière tout son goût et son parfum, c’est le principe du houblonnage, mais beaucoup moins d’amertume. En effet, l’amertume de la bière provient principalement de la lupuline, une résine jaunâtre produite par les cônes femelles du houblon qui se décompose notamment en acide alpha humulone, lequel, sous l’action de la chaleur, se transforme en isohumulones à la saveur très amère. Bref, moins on chauffe le houblon, moins on a d’amertume. Et plus les arômes sont conservés, car l’ébullition fait s’évaporer les huiles essentielles du houblon qui donnent à la bière sa saveur.

Le houblonnage à cru convient donc particulièrement bien aux de bières peu amères et très parfumées. On le pratique en laissant infuser du houblon en cônes ou en pellets dans la cuve de fermentation, généralement dans un sac stérile.

Lire la suite
Gouter la bière
18 janvier 2022

Gouter la bière

Enfin, nous arrivons à la dégustation proprement dite, qui nous permettra d’apprécier tous les arômes de la bière. On commencera donc par prendre une petite gorgée, puis des gorgées de plus en plus importantes que l’on gardera en bouche pour identifier tous les arômes.

Les saveurs olfactives
Les premières saveurs que vous devriez retrouver sont les parfums que vous avez identifiés lors du test olfactif, des saveurs fruitées, caramélisées… Essayez de les réassocier.

Les saveurs gustatives
Une bière présente plusieurs saveurs qui seront plus ou moins marquées en fonction du type de bière que vous dégustez.

Une sensation acide
Une bière est un liquide acide qui présente un phot inférieur à 7. Toutefois, une sensation acide marquée est assez rare et devra plutôt être considérée comme un défaut à l’exception des Sour Beer, bières acides, qui deviennent de plus en plus tendances.

Une sensation salée
Il est possible de déceler une légère touche de sel qui peut s’expliquer par la présence de minéraux dans l’eau de brassage. Cette sensation doit tout de même rester pratiquement indécelable dans la plupart des bières de qualité.

Une sensation sucrée
Il est normal de ressentir une sensation sucrée dans la plupart des bières. Certains sucres ne peuvent en effet pas être transformés par la levure et restent donc dans la bière pour lui donner du corps. Ces différents éléments sont parfaitement maitrisés par le brasseur et c’est donc lui qui choisi l’importance de cette sensation.

Une sensation amère
L’amertume est une saveur indissociable de la bière, car elle provient du houblon. La sensation d’aperture est d’ailleurs parfaitement maitrisée, puisqu’il est possible de jouer sur trois paramètres pour obtenir la saveur que l’on recherche. On peut ainsi faire varier la quantité de houblon, la variété de houblon et son temps d’ébullition afin d’obtenir des arômes et une sensation d’amertume plus ou moins marquée.

Lire la suite
7 septembre 2021

Sentir la bière

La bière est un produit fermenté qui contient souvent des épices et des composés aromatiques. L’examen olfactif d’une bière est donc un élément important de la dégustation.

 

Sentir la mousse

Certains parfums se concentrent dans la mousse, il est donc important de les repérer avant qu’elle ne retombe.

Inspirer profondément

Une fois que la mousse sera retombée, humez les arômes en prenant de grandes et profondes inspirations. Vous pourrez ainsi vous faire une première idée des arômes de votre bière.

Faites tourner la bière

Faites doucement tourner la bière pour en révéler ses arômes, mais attention allez-y doucement pour ne pas fragiliser la mousse. Une bière est bien plus fragile qu’un vin donc remuez-la délicatement.

Reconnaissez les arômes

Le jeu consistera ensuite à reconnaitre les arômes en se basant sur des odeurs que vous connaissez déjà, afin de les associer à un ingrédient. C’est aussi lors de l’examen olfactif que vous pourrez détecter les premiers défauts d’une bière, oxydation, problème de fermentation…

 

 

Lire la suite
La brasserie du mois
Barfuss Brauerei

Barfuss Brauerei

En savoir plus