A propos de la bière

31 août 2019

Interview avec un sommelier de la bière – Alain Kaehr de Passion Bière

La bière, c’est avant tout une histoire de partage. Il y a d’abord les brasseurs, ces héros des temps modernes. Ils n’ont pas hésité à jouer aux Davids contre Goliath, dans un marché suisse encore bien cartellisé. Cependant la révolution craft ne s’arrête pas là, il y a aussi les passionnées, les fous, qui lancent un projet de partage autour de la bière artisanale. Ces « beer geeks », ou amateurs illuminés, sont de plus en plus nombreux à lancer leur projet comme hobby, comme activité accessoire ou ils en font même leur métier….

Portrait d’Alain Kaehr:

Nom, Prénom : KAEHR Alain
Site web / Projet : PASSION BIÈRE
Style de bière préférée : DDH NEIPA et IMPERIAL STOUT

Comment as-tu commencé à t’intéresser à la bière, quelle est ton histoire ?

Ayant grandi à Fribourg, j’ai été « élevé » à la Cardinal (ouais, ok, ça commence pas très bien…). Dès mon arrivée à Yverdon-les-Bains en 2002, ma chère et tendre m’a emmené à L’Intemporel Café, où le patron, Vincent, proposait des bières artisanales régionales (3Dames, BFM…) et également québécoise et bretonnes. Ce lieu existe toujours avec un joli choix de bières, d’ailleurs… Ayant goûté pour la première fois à de vraies bières, je n’ai plus lâché l’affaire. Du coup j’ai commencé à goûter beaucoup de bières, au début plutôt « faciles à boire », puis petit à petit j’en suis arrivé à boire également des choses que je n’aurais jamais pensé aimer (stout, gose…).

Quand as-tu eu le déclic pour débuter Passion Bière ?

Etant actif depuis des années dans le monde de la bière artisanale, j’ai décidé, en 2017, de changer d’orientation professionnelle, passant de typographe à sommelier suisse de la bière (diplôme obtenu en 2018). Je publiais des chroniques et critiques de bières ainsi que des petits reportages sur les brasseries (que je visitais) et je me suis dit qu’une page Facebook et la réorientation de ma page Instagram serait sympa. Et voilà comment je fais mes petits tests de dégustation, reportages, etc… depuis quelques années plus sérieusement.

Quel est le concept de Passion Bière , que cherches-tu à accomplir ?

Mon but est extrêmement simple : convertir les gens à la bière artisanale. Leur faire comprendre que le monde entier est une source de découverte. Bien sûr je cherche d’abord à donner un coup de pouce aux brasseries suisses, à promouvoir leurs produits et éventuellement, si on me le demande, à les aider dans le processus de création. J’achète beaucoup de bières étrangères également, dans les magasins spécialisés tels que La Cave à Bières à Yverdon ou le PiBar et La Mise en Bières à Lausanne. J’organise pas mal de dégustations pour des privés ou des entreprises, des soirées « accords mets/bières », des événements autour de la bière, je visite les brasseurs. Ce dernier point est très important, car pour moi une bière est d’abord liée au brasseur. Donc la personnalité du patron est extrêmement importante !

Peux-tu nous conseiller une brasserie et une bière suisse parmi tes derniers coups de cœur ?

Les brasseries intéressantes sont celles qui se développent, qui cherchent à s’améliorer et qui font des bières qu’ils savent faire. Trop de brasseries se lancent dans des recettes qu’elles ne maîtrisent pas suffisamment et c’est là qu’est le problème. J’aime par exemple les déclinaisons d’IPA de chez Broken City (ils savent ce qu’ils font), les bières des 3Dames, de White Frontier, la BFM (précurseur), Cayon (un génie), BadFish (les jeunes qui n’arrêtent pas de monter), Virage… Il y a trop de brasseries que j’aime pour les énumérer ! Ce qui est intéressant c’est d’aller les voir et de goûter ce qu’ils font. Vous verrez, ils sont très ouverts et vous découvrirez de petites pépites !

Un mot pour la fin ?

Buvez moins mais buvez bien. C’est bateau comme phrase mais c’est tellement vrai…

N’hésitez pas à contacter Alain pour vos projets liés à la bière: kaehralain@bluewin.ch

Lire la suite
22 août 2019

L’art de servir une bière

Comme pour déguster un bon vin, il est nécessaire de respecter quelques règles pour réveiller et révéler tous les arômes d’une bière artisanale.

La bonne température de dégustation

La température idéale de dégustation dépendra de type de bière que l’on souhaite goûter.

  • 5° pour les bières brutes qui se dégustent frappées.
  • 6° pour les Pils et les bières blanches
  • 6° à 12° pour les Bitter Ales, les Irish Red Ales
  • 7° à 13° pour les blondes fortes (triples..) et pour les bières ambrées (bières de gardes et bières spéciales).
  • 8° à 12° pour les Lambics et les Oud Bruins
  • 9° à 12° pour les Lagers brunes fortes et moyenne fortes
  • 9° à 14° pour les brunes moyennes comme les bières doubles d’abbaye.
  • 12° à 14° pour les bières corsées qui affichent des degrés d’alcool supérieur à 8,5°
  • 14° pour les Stouts, les porters et les Scotch ales, ces bières comme la Guinness doivent normalement se déguster chambrer.

Servir la bière

Avant de servir une bière, il est important de la laisser se reposer. On la servira ensuite doucement dans le verre en faisant couler le liquide le long des parois pour contrôler la formation de mousse. Lors de la première dégustation, il sera préférable de ne pas incorporer la levure qui se trouve au fond de la bouteille. Déguster d’abord votre bière sans et vous pourrez ensuite en incorporer une petite partie dans le fond de votre verre, vous pourrez ainsi décider si vous l’incorporerez pour votre prochaine dégustation.

Lire la suite
3 mai 2019

Interview de Reto Widmer – blog hopfeNerd.ch

La bière, c’est avant tout une histoire de partage. Il y a d’abord les brasseurs, ces héros des temps modernes. Ils n’ont pas hésité à jouer aux Davids contre Goliath, dans un marché suisse encore bien cartellisé. Cependant la révolution craft ne s’arrête pas là, il y a aussi les passionnées, les fous, qui lancent un projet de partage autour de la bière artisanale. Ces « beer geeks », ou amateurs illuminés, sont de plus en plus nombreux à lancer leur projet comme hobby, comme activité accessoire ou ils en font même leur métier…. Nous les appelons les Beer Ambassadors… et nous avons décidé de les interviewer !

Nom: Widmer Reto

Site Web: www.hopfeNerd.ch

Youtube: https://www.youtube.com/channel/UCO8ML4E3ycp7qO1ydc2UIDw

Type de bière préféré : de la blonde à la brune selon les plats et l’humeur.

Pourquoi as-tu commencé à t’intéresser à la bière ? Quelle est ton histoire ?

C’est à la première gorgée bue à la cantine que j’ai commencé à m’intéresser à la bière. J’ai eu l’avantage de grandir au bord du lac de Constance, d’avoir l’autorisation d’aller en Allemagne et, ainsi, de pouvoir goûter les bières blondes, les Pils et les bières de froment. C’est ainsi que j’ai constaté qu’une bière n’était pas seulement une pinte. Mais comme il n’y avait, en Suisse pendant la sombre époque du cartel de la bière brune, que des pintes, j’ai décidé de brasser ma propre bière dans une marmite de 10 litres. Les résultats étaient modérés, mais le facteur nerd était énorme, parce que cela m’a permis de construire un système de commande numérique ( !) avec un mélangeur.

 quel moment as-tu eu l’idée de démarrer le site Web «hopfeNerd» ?

Après deux semaines de formation de sommelier en Allemagne et en Autriche, j’ai réfléchi à la manière dont je pourrais travailler en tant qu’ambassadeur de la bière. Comme je viens (aussi) du secteur de la cinématographie professionnelle, l’idée d’un blog ou d’un canal vidéo pour les variétés de bières s’est rapidement imposée.

En quoi consiste le concept de « hopfeNerd » ?

Pour expliquer la bière, il faut des personnes ayant des idées ainsi que leurs histoires. On en découvre dans mes vidéos des brasseries auxquelles je rends visite. Le second point fort est consacré aux conseils à l’intention des brasseurs amateurs, également sous forme de vidéos.

Quelle brasserie et quelle bière ont eues ta préférence ces derniers temps ?

Rolf Schittenhelm de la Hirschbrauerei Flözlingen (Forêt-Noire). Il brasse une bière blonde valable  dans une brasserie antique qui est chauffée au feu de bois, mais qui n’a quand même rien de rétrograde. Lorsqu’il ne brasse pas ou ne gère pas son auberge, il conseille les startups de brasserie en Suisse et à l’étranger.

Le mot de la fin?

Je ne connais aucune autre branche dans laquelle les gens, malgré une concurrence intense, entretiennent une relation aussi ouverte et cordiale que les brasseries, qu’il s’agisse de brasseries familiales traditionnelles ou de nouvelles « brasseries artisanales ». Voila ce qui me motive chaque jour dans la continuation de mon intensif hobby.

Lire la suite
1 juillet 2018

La bière et les valeurs SRM et IBU

Il existe un grand nombre de bières qui proposent toutes des goûts et des saveurs bien différentes. Or à moins de se faire conseiller et guider, il peut sembler difficile de choisir une bière sans la goûter au préalable. Pourtant, en étudiant d’un peu plus près la bouteille, vous pourrez y trouver une série d’acronymes qui pourront vous aider à trouver des bières que vous apprécierez.

SRM ou Standard Reference Method

La Standard Reference Method ou SRM est une unité qui permet de classer les bières selon leur couleur. Le principe consiste à évaluer la quantité de lumière, une longueur d’onde particulière de 430 nanomètres, qui peut traverser 1 cm de bière. Ainsi plus l’indice SRM est élevé et plus la bière sera sombre et opaque.

IBU ou International Bitterness Unit

L’IBU permet d’évaluer l’amertume d’une bière en s’intéressant à la quantité d’isohumulone, un acide apporté par le houblon. Plus l’indice est élevé et plus la bière sera amère.

SmartBeer Bière Box

Lire la suite
30 mars 2018

Lausanne Malt Festival

La bière, c’est avant tout une histoire de partage. Il y a d’abord les brasseurs, ces héros des temps modernes. Ils n’ont pas hésité à jouer aux Davids contre Goliath, dans un marché suisse encore bien cartellisé. Cependant la révolution craft ne s’arrête pas là, il y a aussi les passionnées, les fous, qui lancent un projet de partage autour de la bière artisanale. Ces « beer geeks », ou amateurs illuminés, sont de plus en plus nombreux à lancer leur projet comme hobby, comme activité accessoire ou ils en font même leur métier…. Nous les appelons les Beer Ambassadors… et nous avons décidé de les interviewer !

Le 26 mai prochain aura lieu le Lausanne Malt Festival. Cet événement se déroulera à Lausanne (comme son nom l’indique) à la Jetée de la Compagnie à Ouchy. Un festival en plein-air pour fêter le printemps en dégustant se qu’il se fait de mieux dans le domaine brassicole régional. Une occasion à ne pas manquer pour les amateurs de houblons!

Portrait des organisateurs :

Nom : Lausanne Malt Festival

Site web / Projet : maltfestival.ch

Qui êtes-vous ?

Notre équipe est composée de 13 étudiants motivés à bloc pour rendre possible cette première édition du Lausanne Malt Festival. Nous sommes issus de toutes les filières de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL). Microtechnique, Informatique, Architecture, Génie Civil, Mécanique, Science de la Vie et j’en passe, mêlent leurs forces pour vous faire découvrir un cadre extraordinaire dans une ambiance de folie.

Grégoire, Julien, Lucio, Romain, Achille, Ann-Rivière, Alex, Babak, Jan, Paul, Simon, Vincent et Yoann se réjouissent de vous accueillir au Lausanne Malt Festival.

Comment avez-vous commencé à vous intéresser à la bière, quelle est votre histoire ?

Née dans une salle de cours de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne dans le cadre d’un projet académique, notre association s’est tournée vers le monde de la bière et a choisi de mettre sur pied le Lausanne Malt Festival. Il s’agit d’un rassemblement de brasseries artisanales romandes, réunies afin de mettre en valeur leurs meilleurs produits.

Quand avez-vous eu le déclic pour débuter ce festival ?

Rassemblée sur le coup du hasard, notre équipe a choisi d’orienter son projet annuel académique vers l’organisation d’un festival sur le thème de la bière. Ainsi naquit le Lausanne Malt Festival.

Quel est le but de votre festival ?

Regrouper des brasseries artisanales romandes dans le cadre d’un forum, afin de leur donner de la visibilité et l’occasion de dévoiler leurs meilleurs produits auprès notamment de la population estudiantine lausannoise.

Avez-vous une brasserie et une bière suisse parmi vos derniers coups de cœur ?

Une petite brasserie artisanale, apparue dernièrement dans ce monde houblonné, a retenu notre attention par les saveurs surprenantes qu’elle a réussi emprisonner dans ses bouteilles. Il s’agit de The Cave à Chermignon (pas de site internet).

 Un mot pour la fin ?

Un bel après-midi de Mai sur les rives du Lac Léman, avec une délicieuse bière à la main, dans une ambiance agréable et festive, et animé musicalement par de jeunes groupes talentueux, voici ce que vous propose le Lausanne Malt Festival. Réservez le samedi 26 Mai de 15h00 à minuit pour prendre part à cette belle aventure houblonnée.

On se réjouit d’y participer 😉

 

Lire la suite
9 février 2018

Les différents types de bières

On sait tous ce qu’est une bière, mais savez-vous qu’il existe des milliers de bières différentes, que l’on peut classer dans une dizaine de sortes différentes. Il est important de connaitre ces grandes familles de bières, car elles vous aideront à mieux identifier celles que vous appréciez.

Les bières Lager, Pilsener et Bock

Les « lager » sont les bières les plus répandues, popularisées par les grands industriels de la bière qui en ont fait une boisson légère et peu gouteuse. Ce sont généralement des bières blondes peu alcoolisées. La particularité des lagers est qu’elles sont brassées à l’aide d’une levure qui fermente à basse température. Une technique partagée avec les pilsener et les bock. Ces bières ont été élaborées en Tchéquie ou en Allemagne. Si la lager est devenue le cliché de la boisson de soif, elle en reste tout de même intéressante lorsqu’elle est réalisée par des brasseurs passionnés. Ex. BUECHIBÄRGER HELL

Les bières Ales

Fabriquées à base de levure à fermentation haute, à l’origine ces bières se consomment sans réfrigération. Venant d’Angleterre, les bières Ales ont généralement une forte personnalité et dégage plus d’arômes. Il en existe une multitude de sorte et elles peuvent être déclinées dans toutes les couleurs. La Pale Ale est la plus populaire, avec sa couleur blonde due à l’utilisation du malt du même nom. Les versions plus amères telles que les ESB (Extra Strong Bitter) et IPA (India Pale Ale) sont aujourd’hui très tendance. L’utilisation de houblons aromatiques leurs confrèrent des arômes fruités et exotiques. Ex. La Farouche

Les Porter

Traditionnellement brassées à Londres, les Porters sont des bières Ales, fabriquées en utilisant un mélange spécial de malt, dans le but de renforcer le goût, la saveur et la couleur sombre. Ex. Two Penny

Les Bières Stout

Nous connaissons tous la Guinness qui est la Stout la plus populaire. Fabriquées en utilisant une proportion d’orge torréfiée non maltée, ces bières ont habituellement un aspect brun sombre, presque noir qui rappelle un peu la couleur du goudron. Ces bières se caractérisent par leur couleur, mais aussi par leur mousse épaisse et crémeuse et leur léger goût amer. Ex. La Druida

Les bières blanches

Brassée à base de froment, d’orge malté et parfois d’épices, les bières blanches se caractérisent par leur aspect laiteux non filtré. Ces bières peuvent avoir un large éventail de goût. Il existe ainsi deux grandes familles de bière blanche, les bières de Belgique (les Witbier ou les Tarwebier), et les bières blanches de Bavière (les Weizenbier). Les variantes allemandes auront tendance à développer des notes de banane ou de clous de girofle tandis que les bières typées belges proposeront des goûts plus fruités avec l’ajout d’épices. Ex. La Tonifiante

Les bières spéciales

Fabriquées en utilisant des techniques de brassage spécifiques, ces bières présentent un éventail de goût et de saveur totalement différente. Cette famille de bière comprend un grand nombre de spécialités différent et donc un impressionnant éventail de saveurs.

•       Bières de garde, fabriquées à l’origine dans le nord de la France, elles sont habituellement brassées l’hiver, puis consommées l’été.

•       Bière de trappiste, fabriquée avec une fermentation haute, ces bières affichent des arômes puissants et fruités. Bières d’abbaye, brassées en Belgique par des moines, elles sont généralement plus fortes et un peu plus alcoolisées.

•       Bière Lambic, fabriquée avec des levures sauvages, cette bière est généralement stockée dans des fûts de chêne et bénéficie donc d’une deuxième fermentation.

•       Les bières de saison affichent un goût prononcé, elles ont une teneur en alcool plus importante, mais elles restent douces en bouche. On y trouve la bière de Noël, la bière de mars…, elles sont typiquement vendues pendant une saison spécifique et elles sont généralement fabriquées en quantité limitée.

Lire la suite
10 décembre 2017

3 idées cadeaux sur la bière

Elle est servie dans tous les bars, cafés et divers lieux de restauration, la bière est la reine des apéros entre amis. On en trouve aujourd’hui avec des nuances de goûts très variées. Zoom sur trois idées de cadeau à faire pour les fêtes de fin d’année !

Un abo SmartBeer :

SmartBeer, c’est la bonne idée pour faire plaisir. Le site est spécialement dédié à la découverte de bières suisses. Offrez un voyage gustative à travers le pays, l’abonnement dure plusieurs mois  et réserve plein de belles surprises avec une livraison mensuelle de six bières directement dans la boîte aux lettres.

Le Rando Bière :
Le rando bière est l’association ingénieuse de la marche et des plaisirs du palais. Un itinéraire est proposé, au gré duquel vous découvrez différents brasseurs qui vous feront goûter leurs meilleures bières.

Kit de brassage :
C’est la troisième idée, le kit de brassage complet pour réaliser soi-même son délicieux breuvage. Même les plus grands brasseurs ont souvent débuté le brassage dans leur cuisine à l’aide de kit similaire. Le cadeau idéal pour les passionnés qui souhaite réaliser leur propre bière !

Lire la suite
1 octobre 2017

L’art de brasser une bière

Vous aimez la bière pour son goût, ses arômes, son parfum mais savez-vous comment on fait une bière ?

Pour brasser une bière, il faut commencer par réunir 4 éléments essentiels :

  • De l’eau, la plus pure possible
  • Des céréales, généralement du malt d’orge ou de blé
  • De la levure
  • Du houblon

Chaque brasseur joue ensuite de sa créativité, en mélangeant ces ingrédients ou en ajoutant de nouveaux. Chaque ingrédient existe en une multitude de variantes qui auront chacune un effet sur la bière.

La fabrication de la bière suit ensuite un processus en six étapes différentes.

  1. La transformation de l’orge en malte :
    Cette opération consiste à faire artificiellement germer l’orge
  2. Le brassage de la bière :
    On mélange puis chauffe le mélange de malt moulu et d’eau
  3. Fermentation de la bière :
    On ajoute de la levure au mélange qui fabriquera de l’alcool
  4. Période de maturation :
    Une période de repos qui permet à la bière de s’af ner
  5. La filtration :
    On se débarrasse ainsi des restes de levure
  6. Mise en bouteille :
    En bouteille ou en fûts, on réalise cette opération à froid pour limiter la création de mousse
Lire la suite
La brasserie du mois
Kündig Bräu

Kündig Bräu

En savoir plus