Décrypter le spectre de l’IPA : Un guide de la diversité des goûts

Les amateurs de bières artisanales savent qu’il n’y a rien de tel qu’une IPA froide et rafraîchissante. Acronyme de India Pale Ale, l’IPA reste un pilier bien-aimé de la scène de la bière artisanale. Mais toutes les IPA ne sont pas égales ; la catégorie s’est développée en un spectre diversifié, chaque variation offrant un goût et un caractère uniques.

 

  • Classic American IPA (IPA américaine classique) : C’est peut-être la plus emblématique de toutes, caractérisée par sa couleur dorée à ambrée et son goût équilibré. Elle possède une amertume de houblon modérée à élevée, avec des notes d’agrumes, de pin et de fleurs provenant principalement de variétés de houblon américaines.

 

  • Double ou Imperial IPA : Ces IPA sont plus intenses, avec une teneur en malt et en houblon plus élevée, ce qui se traduit par un taux d’alcool plus important. Leurs saveurs sont audacieuses, avec un profil de houblon dominant, à la fois amer et aromatique.

 

  • Session IPA : Conçue pour ceux qui aiment les bières houblonnées mais préfèrent une teneur en alcool plus faible, la Session IPA est plus légère et a souvent un goût vif et croquant. Elles sont parfaites pour accompagner un long après-midi entre amis.

  • White IPA : Une IPA avec l’ajout de malt de blé, ce qui la catégorise dans les “blanches” avec une couleur plus claire, cependant le terme plus juste serait tiré de l’allemand avec les Weizen – qui défini la bière par son malt et non sa couleur. Les White IPA sont généralement une très bonne introduction aux IPA, les notes d’agrumes sont généralement bien présentes avec une légère acidité sans le coté astringent du houblon. 

 

  • Black IPA : Si nous trouvons des White IPA, les Black IPA en sont les opposés. Celles-ci sont brassées à bases de malts torréfié comme pour les bières “brunes”. Dans ces bières les arômes sont souvent plus intenses et riches. L’amertume et ses arômes d’agrumes s’accompagnent de notes de chocolat, caramel ou encore café.

 

  • New England IPA (NEIPA) : Favorite des temps modernes, la NEIPA se distingue par son aspect brumeux et son profil juteux. Avec une amertume plus douce que ses homologues, elle offre des saveurs tropicales et fruitées qui la rendent extrêmement facile à boire.

 

  • Milkshake IPA : Issue de la NEIPA, cette variante intègre du lactose pour lui conférer une texture crémeuse et une légère douceur. Elle est souvent agrémentée de fruits, ce qui lui confère des saveurs rappelant celles d’un milkshake fruité.

 

  • West Coast IPA (IPA de la côte ouest) : Plus claire et plus amère que la NEIPA, la West Coast IPA se caractérise par des saveurs nettes et vives. Sa vivacité provient d’une finition plus sèche et de l’accent mis sur le caractère du houblon, qui présente souvent des notes d’agrumes et de pin.

 

En conclusion, l’IPA, bien qu’enracinée dans l’histoire, continue d’évoluer avec les goûts modernes, offrant aux amateurs de bière une large palette de saveurs et d’expériences. Que vous soyez un puriste ou un explorateur, il existe une IPA qui répondra certainement à vos attentes. Vive la créativité sans limite de la brasserie artisanale !

 

La brasserie du mois
Cap'taine Mousse

Cap'taine Mousse

En savoir plus